LOGO_RELIANCES_REEL.png

«Donnons les moyens 

aux plus fragiles de se reconnecter 

avec notre monde. »

L. Emery

20191218_123343.jpg

La jeunesse est une période transitoire et la question de cette transition se pose de façon aigüe dans une société où les inégalités s’aggravent sur fond de crise, à fortiori pour les jeunes sortant de la protection de l’enfance. L’allongement de la période transitoire précédant l’entrée dans la vie active, fragilise la situation des jeunes sortant de l’ASE, du fait de l’absence de soutien familial, et du fait de leur parcours chaotique engendrant de multiples difficultés. L’autonomie prônée, garantie par une complète indépendance financière est désormais difficile à atteindre.

Ce service est destiné à prendre en compte la vulnérabilité : éviter l’exclusion par la mise en place d’un dispositif soucieux de prévention. Une démarche de prévention peut éviter qu’ils se retrouvent en situation de grande marginalité et ainsi limiter le coût sociétal des frais de santé et d’assistance que cela engendre, que ce soit en soins médicaux ou en demandes d’aides par la suite.

 

Ce service s’intègre dans la stratégie gouvernementale de prévention et de lutte contre la pauvreté déclinée par les conseils départementaux afin d’éviter les sorties sèches de l’Aide Sociale à l’Enfance.

 

Certains jeunes, lors de leur parcours sont privés d’accès à l’emploi ou d’accès au logement du fait de l’absence de relais familial, du fait de leur situation administrative ou du fait de leur propre fragilité. Il nous paraît en conséquence indispensable de mettre en place des relais leur facilitant l’accès à ces droits fondamentaux.

20191218_102419 (1).jpg

"A la notion de connexions, la relianceva ajouter le sens, la finalité,

l’insertiondans un système."

Modalité de l'accompagnement

Le service se situe à Toulouse Rangueil, au 12, rue Duguay Trouin (métro Rangueil).

 

Les locaux, constitués d’un appartement T4, hébergent les bureaux des professionnels chargés de l’accueil et du suivi des jeunes adultes en demande. 

 

Le salon, transformé en salle d’attente, est un espace de convivialité, d’échanges et de rencontres.

  

Cet espace permet également un accueil d’urgence pour une durée limitée.

MAAP_RELIANCES.png
FLAT_MAAP-TELEPHONE.png

Marcel Bolle de Bal, Une sociologie des médias, 1970

Le public

Le dispositif s’adresse à un public dont l’âge se situe entre 18 et 25 ans révolus. 

Trois cas de figure :

 

 Des jeunes dont la prise en charge ASE va prendre fin, dans le but de préparer en amont la sortie et l’accession au droit commun.

 

 Des jeunes sortis du dispositif ASE, qui ont entre 19 et 25 ans révolus, ayant besoin d’un adulte référent pour les différentes démarches à effectuer. 

 

 Des jeunes en situation de rupture ayant besoin momentanément d’un hébergement et d’un accompagnement vers des structures adaptées à leurs besoins.

20190417_173735.jpg

"Il est besoin psychosocial de 

reliance en réponse à l’isolement."

Roger CLAUSSE, Les Nouvelles, Bruxelles, 

Éditions de l’Institut de Sociologie, 1963

20191218_123313 (1)
20191218_123313 (1)

press to zoom

press to zoom

press to zoom
20191218_123313 (1)
20191218_123313 (1)

press to zoom
1/5

L'admission

Le dispositif fonctionne tant sur un principe d’accueil sans conditions, que sur un principe de libre adhésion. Si un hébergement s’avère nécessaire, les solutions les plus adaptées sont étudiées avec la personne. 

 

Un hébergement temporaire peut être proposé en attente d’une solution plus pérenne sur la base d’un séjour de 1 mois renouvelable 1 fois. 

 

Cet accueil se fera dans les locaux du dispositif RELIANCES situé à Rangueil.

Les besoins repérés

Les jeunes s’adressant au service le font principalement pour les raisons suivantes :

 

 Perte de droits (santé, identité, régularisation administrative pour les étrangers, logement/domiciliation)

 

 Incapacité à accepter et maintenir les protections mises en place (MDPH, SAVS, Curatelle)

 

 Besoin d’information et d’accompagnement vers les dispositifs d’accès au droit commun

 

 Accès au logement ou au re-logement pour les anciens  

4 axes de travail

Ce dispositif est un « lieu de ressource » destiné à offrir une fonction d’accueil et d’écoute. C’est aussi un lieu où l’on vient chercher l’information et des personnes relais pouvant servir de tremplin vis-à-vis des structures de droit commun. 

 

La question du lien est un enjeu majeur pour ces jeunes qui ont connu de multiples ruptures. Au-delà de l’accès au droit commun, il s’agit de maintenir un ancrage qui leur permette une réassurance et suffisamment de confiance en eux pour affronter l’extérieur. 

 

L’idée étant qu’ils acquièrent une compréhension de l’environnement sociétal dans lequel ils évoluent.

looking-for-job-jobs-vacancies-newspaper-with-advertisments-glasses-and-mobile-3d.jpg

L'emploie

L'emploie

house-key-stacked-coins-calculator-and-math-blocks-on-wooden-table.jpg

Les démarches administratives

arton15.jpg

Le Logement

stethoscope-lying-on-medical-form-on-clipboard.jpg

La santé

Notre accompagnement

FORME.png
FORME.png
FORME.png
meet-people-you-love-spend-time-flat-d-web-isometric-concept-leisure-infographic-get-toget
document-paper-sheet-magnifying-glass-450w-1234272277 copie.jpg
CALAENDRIER.png

Nous proposons un suivi individualisé afin de leur faciliter l’accès à l’information et aux services de droit commun. 

 

La notion de suivi s’apprécie de la façon suivante : il est constitué de rencontres régulières, d’une juste appréciation du parcours engagé et d’une définition précise d’objectifs partagés entre le jeune et l’accompagnateur. 

Une fiche de suivi est établie, avec un calendrier de rencontres, aménagé en concertation, en fonction de leur emploi du temps.

Certaines démarches peuvent être effectuées avec eux, à leur demande, en cas de difficulté repérée. 

Une évaluation de leur demande et de leurs besoins est effectuée, avec le souci de leur apporter une aide ciblée à court terme, leur permettant de rebondir et de recourir rapidement au droit commun. Ils peuvent bénéficier d’une mise en relation avec les partenaires de notre réseau.

PICS_RELIANCES_20210902_008
PICS_RELIANCES_20210902_008

press to zoom
20191218_123313 (1)
20191218_123313 (1)

press to zoom

press to zoom
PICS_RELIANCES_20210902_008
PICS_RELIANCES_20210902_008

press to zoom
1/6

Cadre légal du dispositif

RELIANCE.png

Ce dispositif s’appuie sur les textes réglementaires suivants :

 

Article L115-2 du code de l’action sociale et des familles :

 

« La lutte contre les exclusions est un impératif national fondé sur le respect de l’égale 

dignité de tous les êtres humains et une priorité de l’ensemble des politiques publiques de la nation.

 

Stratégie nationale de prévention et de lutte contre la précarité / octobre 2018. 

 

Aide sociale à l’enfance : pour en finir avec les sorties sèches / février 2019 : nouveau cadre contractuel mis en place entre l’état et les départements auquel sont adossés les crédits de la stratégie pauvreté. / 5 engagements :

 

1)    La préservation du lien et d’un point de référence

2)    L’accès à un logement stable

3)    Un accès aux droits facilités et une situation financière stabilisée

4)    La construction sereine d’un parcours professionnel

5)    Un accès effectif à la santé adapté à chaque jeune

 

Logement d’abord

 

Plan quinquennal pour le logement d’abord (2018/2022) / Toulouse Métropole, territoire de mise en œuvre accélérée. / Orienter les personnes en précarité vers un logement digne et pérenne dans le cadre des PDALHPD et des PLH.

 

Circulaire de juillet 2010 D1001 3351 de Benoist Apparu

 

Sur l’action d’inter-médiation locative proposant l’accès à un logement avec des étapes progressives.

 

Instruction du 4 juin 2018

 

Relative à la mise en œuvre du plan de relance de l’inter-médiation locative dans le cadre du plan logement d’abord.

Tribunal.png

Accès au logement

Pour les jeunes sortant de MECS, l’accès au logement est un point de tension aigu. Nous prônons un accès inconditionnel au logement pour cette population fragile sortant d’hébergement.

 

A ce titre, le service s’inscrit dans une démarche d’inter-médiation locative. Un dispositif d’accès au logement en sous location permet aux usagers les plus vulnérables de bénéficier d’insertion par le logement. 2 studios équipés et meublés du parc privé sont dédiés à ce dispositif d’hébergement temporaire. Un contrat de sous location (bail de 3 mois renouvelable) est établi et une participation financière totale ou partielle sera demandée. 

 

Ce temps de mise à l’abri et de sécurisation sera mis à profit pour un accompagnement éducatif visant à permettre l’accès aux droits. 

Il faudra à terme évaluer la pertinence de bénéficier d’un agrément d’inter-médiation locative pour devenir prestataire de logements très sociaux.

Pour les situations d’urgence, le service dispose de 2 places d’hébergement transitoire. Une cuisine équipée, une douche, une lingerie, une bagagerie sont mis à disposition sur le service.

lots-of-toy-houses.jpg

Travail en réseau

DZDZ.png

Les professionnels de ce dispositif sont en lien avec différents interlocuteurs. Ce travail nécessite un réseau de partenaires développé, en lien avec toutes les démarches inhérentes à l’insertion afin de construire une collaboration suivie et interactive. 

 

Il s’agit de mutualiser les potentialités en vue de réaliser un projet dans un registre de confiance mutuelle. 

 

Nous développons notre réseau et constituons un annuaire des personnes ressources qui puissent être autant de points d’appui au service des jeunes. 

 

Notre travail consiste souvent à mettre en relation, en synergie ces personnes ressources pour résoudre les problèmes de vie quotidienne. 

Nous sommes dans une logique d’ouverture qui permet de décloisonner et de permettre aux jeunes de se servir de leur environnement.

 

 

Listing partenaires non exhaustif : 

Services HLM

SIAO

Service de veille sociale (115)

CAF

Agences immobilières

Propriétaires bailleurs

Organismes de formation

Réseau d’employeurs

Pôle emploi

Mission locale

CPAM

PASS de l’hôpital la Grave

Préfecture

DIRECCTE

Banques

Avocats

Services de tutelle

SAVS

MDPH

MDS (AS de secteur)

Associations 

(Cimade, RESF, CEDIS, Emmaüs, DAL, Espace Social du Gand Ramier, LDH, SAF, etc.) 

PICS_RELIANCES_20210902_007
PICS_RELIANCES_20210902_007

press to zoom
PICS_RELIANCES_20210902_008
PICS_RELIANCES_20210902_008

press to zoom

press to zoom
PICS_RELIANCES_20210902_007
PICS_RELIANCES_20210902_007

press to zoom
1/7
Accueil Reliances.png

Plan d'accès et contact

MAAP_RELIANCES.png

Reliances, service de suite du Pôle Social le Chêne Vert

Dispositif d’accompagnement à la lutte contre la précarité et pour l’accès aux droits

Nous contacter

Pictogrammes Téléphone PSCV-02.png