DAPS PAD Logo.png

«L’institution est un coffre dont les familles ont la clé. »

L. Emery

PAD PSCV 1.jpg

Le placement à domicile s’inscrit dans une démarche de soutien à la parentalité en offrant une alternative au placement traditionnel.  Cette mesure s’adresse aux enfants de 0 à 18 ans.

 

Le dispositif intégrant le soutien à la famille est fondé sur l’articulation entre une prise en charge par l’établissement et une action éducative dans la famille pouvant répondre à divers types de situation :

  • En amont d’un placement traditionnel, la mesure peut être ordonnée en vue de la préparation à une séparation physique si le danger s’avérait,​

  • En aval du placement, elle s’inscrit alors dans la perspective d’un retour progressif de l’enfant dans son milieu familial,

  • En cas d’inadaptation de certains mineurs au placement traditionnel, elle peut être requise lorsque le placement n’est ni admis, ni compris par le mineur comme par la famille et qu’il peut être source de traumatisme.

Maison PAD.png

Il permet de construire un projet de soutien à partir des compétences de la famille dans un souci de coéducation. Ceci en mobilisant les ressources jusqu’alors inexplorées dans une démarche de réponses aux besoins et services attendus.

 

Il s’agit d’accompagner les enfants et leurs parents au domicile afin de les aider à trouver des réponses aux difficultés qu’ils rencontrent.

"Chaque famille porte en elle des compétences à valoriser et à développer."

Modalité de l'accompagnement

L’accompagnement s’articule sur la base de deux à trois interventions par semaine/week-end et la possibilité d’utiliser les moyens dont dispose le service ; moyens matériels, humains et techniques. 

 

Les interventions se définissent selon qu’elles s’adressent à l’enfant, aux parents  ou à la famille. 

 

Elles peuvent prendre la forme de visites à domicile, de démarches extérieures, de soutien du quotidien ou de rencontres institutionnelles. 

L'accueil

Une réunion d’admission réunissant le jeune, ses parents, le directeur adjoint, la cheffe de service, le référent ASE, le coordinnateur ou co-coordinateur et la psychologue permet de repréciser les motifs, les modalités, le cadre de l’intervention. 

 

Au bout d’un mois, suite à l’observation et à l’évaluation de la situation familiale effectuées par l’équipe pluridisciplaire, un Document Individuel de Prise en Charge (DIPC) est élaboré et signé par la famille, la cheffe de service et le coordinnateur.

 

La mise en place du PAD repose sur l’adhésion de la famille et du jeune, dès que celui-ci est capable de l’exprimer, ainsi qu’un travail de coordination et de collaboration entre les différents partenaires impliqués. 

 

Une équipe pluridisciplinaire garantie aux familles un accompagnement de qualité.

press to zoom

press to zoom

press to zoom

press to zoom
1/4

"Un des métiers les plus difficiles est celui de parent, et c’est le seul pour lequel il n’y a pas de formation."

La composition de l'équipe

Le dispositif du PAD est dirigé par le Directeur et le Directeur Adjoint. 

 

Deux équipes de 6 éducateurs sont coordonées par une cheffe de service. 

Afin de soutenir les familles et l’équipe, une psychologue intervient au sein du service. 

Le service est également soutenu par une assistante secrétaire.

Notre secteur d'intervention

MDS Principales

  • Bouloc

  • Aucamville

  • Saint-Jean

Nous contacter

Pictogrammes Téléphone PSCV-02.png